Home » RASBESCHRIJVING » BERGER FINNOIS DE LAPONIE

BERGER FINNOIS DE LAPONIE

BERGER FINNOIS DE LAPONIE

(LAPINPOROKOIRA)

 

TRADUCTION : Adapté au nouveau texte par le Dr. J.-M. Paschoud.
ORIGINE : Finlande.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 12.03.1999.
UTILISATION : Chien de berger pour rennes.

CLASSIFICATION F.C.I. :                     Groupe 5 Chiens de type Spitz et de type primitif.

                                             Section 3       Chiens nordiques de garde et de berger.

                                             Sans épreuve de travail.

 BREF APERCU HISTORIQUE : Depuis des siècles les Lapons emploient des chiens de même type que le berger finnois de Laponie pour garder les rennes.  Cette race est enregistrée au livre des origines depuis les années 50.   A cette époque, le chien finnois de Laponie  d’aujourd’hui et le berger finnois de Laponie ne formaient qu’une seule et unique race.  Lorsqu’on s’est rendu compte qu’il y avait effectivement deux races différentes de chiens de berger pour rennes, le berger finnois de Laponie a été reconnu en tant que race indépendante le 10.12.1996.

 ASPECT GENERAL : Chien de berger de type Spitz de taille moyenne dont la longueur du corps dépasse nettement la hauteur au garrot.  Ossature et musculature vigoureuses.  Bien que fortement musclé, il ne doit pas donner une impression de lourdeur.  La détermination du sexe doit être nettement marquée.  Le développement de la robe s’est adapté à un climat arctique.

 PROPORTIONS IMPORTANTES : La longueur du corps dépasse d’environ 10% la hauteur au garrot.  La hauteur du corps mesure environ la moitié de la hauteur au garrot.
COMPORTEMENT / CARACTERE : Obéissant, calme, amical, énergique et zélé.  Au travail il aboie facilement.
TETE : Allongée.  Le museau est légèrement plus court que le crâne.
REGION CRANIENNE :
Crâne : Il n’est que légèrement convexe.  Le sillon frontal est marqué et les arcades sourcilières bien développées.
Stop : En pente douce.
REGION FACIALE :
Truffe : De préférence noire, cependant en harmonie avec la couleur de la robe. 
Museau : Chanfrein droit.  Vu de face et de profil, le museau s’amenuise progressivement vers la truffe.
Lèvres : Bien ajustées.
Mâchoires/dents : Mâchoires et dents solides.  Articulé en ciseaux. Denture normale. 
Joues : Les arcades zygomatiques sont bien prononcées.
Yeux : De préférence de couleur foncée, cependant en harmonie avec la couleur de la robe.  Vifs et relativement bien écartés.  De forme ovale.  L’expression est éveillée, chez les chiennes aussi humble.
Oreilles : Dressées, de longueur moyenne, plutôt bien écartées, assez larges à leur attache.  La face interne de l’oreille, particulièrement dans sa partie inférieure, est abondamment couverte de poils.
COU : Fort, de longueur moyenne.  Il se fond sans heurt dans les épaules.  Pas de fanon.

 CORPS :
Garrot : Sorti.
Dos : Fort, musclé.
Rein : Court, musclé.
Croupe : Plutôt longue, légèrement oblique.
Poitrine : Bien descendue, profonde et spacieuse, pas très large.  Les côtes sont nettement cintrées.
Ligne du dessous : Légèrement remontée.
QUEUE : De longueur moyenne, attachée bas et abondamment pourvue de poil.  Au repos elle pend ; quand le chien est en mouvement, elle est souplement recourbée, mais ne devrait pas être portée plus haut que la ligne du dos.  Au travail, la queue peut exécuter un mouvement rotatoire.

MEMBRES
MEMBRES ANTERIEURS
:
Vue d’ensemble : Forts, bien chevillés au corps par des muscles puissants, mais libres dans leurs mouvements.   Musclés avec de bonnes angulations.  Vus de face droits et parallèles.
Epaules : Obliques et musclées.
Coudes : Tournés ni en dedans ni en dehors, bien au corps, dirigés droit vers l’arrière.
Avant-bras : Vertical.
Carpe : Nerveux et souple.
Métacarpe : Vu de profil légèrement incliné, ce qui conditionne un mouvement souple.
Pieds antérieurs : Assez ovales, présentant un poil fourni de tous côtés et même à leur face inférieure.  Les doigts sont bien cambrés, les coussinets élastiques et épais.
MEMBRES POSTERIEURS :
Vue d’ensemble : Bonnes angulations.  Vus de derrière droits et parallèles.
Cuisse : Plutôt longue et large avec une musculature bien développée.
Grasset : Dirigé droit vers l’avant, l’angulation bien marquée
Jarret : Plutôt bas, nettement coudé.
Métatarse : Plutôt court, vertical et parallèle.
Pieds postérieurs : Comme les antérieurs.  De préférence sans ergots.
ALLURES : Dégagées, souples, faciles et sans défauts.  Au trot, le chien est infatigable.  Au trot rapide, les membres ont la tendance à converger vers le centre de gravité (single track).
PEAU : Dans l’ensemble bien appliquée, sans rides.
ROBE

POIL
: Le poil de couverture est de longueur moyenne ou long, droit plutôt dressé et raide.  Le sous-poil est fin et serré.  Le poil est souvent plus abondant et plus long sur le cou, au poitrail et à la face postérieure des cuisses.
COULEUR : Noir dans ses différentes nuances, même grisâtre ou brun foncé, avec des marques d’une nuance plus claire que la couleur de base, grisâtres ou brunâtres, souvent en tête, sur les parties inférieures du corps et aux membres.  Les marques blanches sont admises au cou, au poitrail et aux pieds.  Le sous-poil est noir, grisâtre ou brunâtre.
TAILLE ET POIDS :

Hauteur au garrot :
Taille idéale pour les mâles            51 cm
Taille idéale pour les femelles        46 cm
 Marge de tolérance                         ±3 cm.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
 Détermination sexuelle des mâles et des femelles insuffisante.
 Yeux très clairs chez les chiens à robe noire.
 Oreilles dressées avec des pointes tombantes (oreilles semi-dressées).
  Queue enroulée ou recourbée sur le dos.
Poil doux, ondulé ou couché.
Absence de sous-poil.
DEFAUTS ELIMINATOIRES :
Prognathisme supérieur ou inférieur.
 Oreilles pendantes.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.